marqueur eStat'Perso

Tenu à l'écart du reste de l'équipage pendant sa rémission, Brad n'avait entendu que des bribes de ce qui se disait dans les quartiers supérieurs.

Quand il pu réintégrer ses fonctions, il comprit très vite que quelque chose clochait sur la planète Pandaranol.

S'agissait-il de la drogue ou, comme il le redoutait plus encore, de la mission de Yolande ?

Son informateur de l'infosphère, Petit Panda (cf. pandaranol episode 2), lui apprit les dernières nouvelles : l'Empire avait compris, en interceptant certaines communications, qu'une opération d'envergure se tramait sur la planète Pandaranol, et avait réagi préventivement en envoyant plusieurs transporteurs de troupe sur place depuis le cosmodrome de Lubna (cf. arrivée à Pandaranol, épisode 1).

Petit Panda n'avait pas l'air d'en savoir plus, même lorsque Brad lui posa la question.
Il devina par contre aux expressions de son complice que ce dernier était impliqué dans l'histoire ou tout du moins en connaissait plus qu'il ne le prétendait.

Pandaranol centre du monde

Comme pour ajouter à son malaise croissant, Brad ne parvenait pas à joindre Yolande sur l'intercom. Il lui fallait à tout prix trouver un moyen d'entrer en contact et envisageait sérieusement de retourner sur Pandaranol, au cas où elle s'y trouverait déjà. Sa mission d'infiltration avait en effet peut-être déjà commencé, et elle ne pourrait alors savoir que l'Empire soupçonnait une opération.

A son grand desespoir les quantités de Pandaranol qu'il avait chargé illicitement à bord de l'Etoile Noire ne diminuaient pas assez vite pour prétexter un besoin en ré-approvisionnement sur sa planète !

Ce fut son officier qui fournit une porte de sortie. Il avait en effet été assigné à résidence temporaire sur la planète pour co-ordonner les opérations de surveillance. Brad l'accompagnerait logiquement de par sa qualité d'aide de camp !

Mais les derniers évènements ne plaideient pas en sa faveur, et il dût argumenter bec et ongle pour avoir la possibilité de retourner sur le sol de sa planète native.

L'officier de l'Empire :
Votre "étourderie" (il avait appuyé sur le mot) à l'entraînement ne m'incite pas à prendre de risque sur Pandaranol. Vous n'êtes pas sans savoir que l'Empire a toutes les raisons de soupçonner un complot fomenté par la Force sur cette planète administrative. Le but et la forme de cette conspiration demeurent pour l'heure inconnus, mais en tout état de cause la menace plane sur tous les représentants de l'Empereur...
Brad
Je ne l'ignore pas, bien sûr. Cet incident dont vous parlez est déjà loin et j'en ai tiré les enseignements. Je suis remis de tout ça et en parfaite condition. Et je vous rappelle qu'en tant qu'originaire de Pandaranol, mon excellente connaissance des lieux et des moeurs vous sera un atout inestimable...
L'officier :
Certes... Mais je vous préviens que tout manquement entraînera irrémédiablement des conséquences fâcheuses pour votre carrière au sein de l'Empire.

Brad était soulagé. Il avait là l'occasion complètement officielle de se rendre chez lui et de revoir Yolande !

Les préparatifs se déroulèrent dans une sorte de frénésie à double niveau : les soldats de l'Empire en poste sur l'Etoile Noire avait finalement peu d'occasions de se retrouver dans des situations à risque, et l'adrénaline commençait à électriser l'atmosphère. Et la frénésie décuplait pour Brad qui n'en pouvait plus de se tourmenter sur le sort de sa bien-aimée, depuis ces semaines sans nouvelles de sa part !

Lire l'épisode suivant de la série Pandaranol, intitulé : Retour sur Pandaranol

© 2011 36 15 SEO est un concept et une réalisation OmniresO - Mentions légales - Plan du site - Contact - Netlinking - Favoris