marqueur eStat'Perso

Brad s'accrochait à l'espoir que Yolande soit toujours vivante, quelque part dans les égouts de Pandaranol avec sa poignée de rebelles.

Il ne comprenait pas pourquoi le sort semblait s'acharner à le faire revenir sur sa planète natale, pourquoi tout avait l'air de se jouer sur Pandaranol.

Quoiqu'il en soit, il avait été désigné par son supérieur comme éclaireur de l'escouade qui partirait en avant-garde de l'expédition punitive et répressive de l'Empire. Le plan d'attaque avait été soigneusement élaboré, basé sur les informations complètes dont disposait l'armée impériale, à savoir toutes les vues en coupe des réseaux d'égouts, les infrastructures et les relais d'énergie.

Péril à Pandaranol

Brad connaissait ces souterrains mieux que personne car il avait passé une partie de son adolescence à explorer leurs ramifications, ce qui lui avait permis de commettre quelques larcins dans des centres de stockage impériaux.

Il avait commencé à étudier toutes les possibilités qui pourraient se présenter à lui au cours de cette mission afin de se préparer à réagir de la meilleure façon pour Yolande et lui.

Car en cas de rencontre dans les égouts, il devrait disposer de suffisamment de temps pour la mettre à l'abri tout en donnant l'assaut.

Le jour de la reconnaissance, c'est ravagé par l'anxiété qu'il mena l'escouade impériale dans les boyaux de Pandaranol. Il était accompagné d'un spécialiste de la guérilla, avec lui au-devant de la colonne, qui les sauva plusieurs fois, car les rebelles s'attendaient évidemment à être pourchassés dans les égouts et avaient placé des pièges à différents endroits. Ce mercenaire, Jordec, le rassura peu à peu involontairement en lui confiant ses sentiments quant à ces sabotages :

mercenaire de pandaranol
Jordec, mercenaire sur Pandaranol.

C'est tout de même étrange, certains de ces pièges semblent avoir été mis là de façon grossière et mal étudiée, avec beaucoup d'indices pour les repérer facilement. Pour moi, c'est comme si un traître parmi les rebelles souhaitait nous avertir de leur présence...

Ce genre de réflexions confortait Brad dans l'idée que Yolande était vivante et tentait de le sauver !

Alors qu'il s'imaginait déjà serrer Yolande dans ses bras (comme la première fois sur Pandaranol, cf. Pandaranol Paradis), au détour d'un coude formé par une dérivation électrique, son attention fût attirée par un léger écho qui ressemblait à des bruits de pas s'éloignant.

Il donna ordre à l'escouade de cesser tout mouvement, le poing tendu en l'air, et se concentra sur ce mince indice audible. Puis, sans même avoir consulté son plan, il se mit à courir en intimant par geste l'ordre à sa troupe de se diviser en 3 groupes, dont le dernier restait posté à cet endroit pour couper toute retraite. Les deux autres suivraient la patte d'oie qui se trouvait un peu plus loin devant, et se sépareraient. Il restait aux commandes, avec Jordec, du premier groupe qui s'engageait en courant dans le tunnel de gauche.

Son plan devait fonctionner, sans quoi il risquait de perdre Yolande !

vue des égouts de Pandaranol

Underground Parandanol

Les égouts de pandaranol étaient assez bien entretenus, mais il avait volontairement choisi un boyau secondaire du réseau, moins emprunté et ventilé par des cavités naturelles, au lieu des extracteurs filtrés des tunnels principaux.

Cela avait pour conséquence, avec l'humidité environnante de la zone sous laquelle ils évoluaient (non loin, pensa-t-il encore ironiquement, des serres hydroponiques de culture du Pandaranol), de faire pousser des mousses et lichens sur les parois, ce qui étouffait considérablement le bruit de leurs pas.

Tandis qu'ils progressaient dans les boyaux il entendit bientôt des bruits sourds, comme des chocs de portes et de sas que l'on referme précipitamment. Son plan semblait fonctionner : le groupe de droite, plus bruyant, dut être entendu par les rebelles qui s'étaient mis à fuir dans des couloirs qui les mènerait vers eux, et qui tentaient de gagner du temps en mettant autant d'obstacles qu'ils trouvaient de portes entre eux et leurs poursuivants. Une détonation sourde confirma cette hypothèse, les soldats de l'Empire ayant sûrement déclenché un piège que Yolande n'avait plus eu le temps de saboter.

© 2011 36 15 SEO est un concept et une réalisation OmniresO - Mentions légales - Plan du site - Contact - Netlinking - Favoris